Exposé de l'œuvre par William ARNAUD

William ARNAUD dit SWAMY Au Val

Suite à mes recherches et travaux sur le HSI-YI-KING (dit du « Ciel Antérieur » en Chine) j'ai pu découvrir le véritable enseignement des « Albanenses » – Dualistes Radicaux d'Occitanie au début du XIII° siècle à Montségur – encore appelés Albigeois et aujourd'hui « Cathares », ce qui est illégitime (voir « Bossuet et le Quiproquo Cathare » 2011).

Cet Enseignement secret est un Mandala de 22 images où « Arcanes » aujourd'hui appelé Tarot. Leurs interprétations véritables ne peuvent être décryptées qu'avec un code secret qui était perdu et disposé sur le Mandala en forme d'Étoile à 16 branches. J'ai fait cette découverte, véritablement majeure au printemps 1987.

Toute la genèse de cette découverte majeure est expliquée dans un premier ouvrage : « Du YI-King au Tarot des hérétiques » Éditions Trismégiste (Dépôt légal, 3° trimestre 1991 / ISSN 0985-1178 / ISBN 2-86509-043-4). Cela constitue une antériorité de droit d'auteur (et de création) incontestable.

J'ai écrit ensuite d'autres ouvrages sur « l'Étoile de chacun » des « Tisserands » Albans dont le très technique « FA, l'Initial» (ISBN 9512723-0-8, Juillet 1998) et « l'Étoile » (1er Trimestre 2007).

Cependant j'ai considéré qu'il fallait créer une méthode spécifique pour décrypter – sans contestation possible raisonnable – les significations profondes et ultimes que cette GNOSE nous a laissé et qui avait disparu depuis 700 ans.

Mandala de l'Étoile de chacun

Or, il s'est avéré que cette méthode spécifique basée sur la structure de « l'Étoile » gnostique des Albans (Albanenses) et que j'ai mis plusieurs années à élaborer, se révélait en plus de sa capacité d'élucidations, une Herméneutique Heuristique universelle aux immenses possibilités en ce qui concerne la connaissance de soi (ontologique) – parce qu'elle est AXIOMATIQUE.

L'Axiome-type – qui génère tous les autres – était par les gnostiques (de Pythagore aux Albans) appelée « Croix de lumière ». On la retrouve aujourd'hui, utilisée par les Scientifiques sous l'appellation de « Transformée de Fourier » et René Descartes l'utilisa pour ses « Coordonnées ».

J'ai donc bâti sur cet axiome fondateur une nouvelle « Science de l'Être » faisant l'équilibre avec la « Science » technologique Matérielle qui monopolise aujourd'hui notre engagement.

Cette « Science de l'Être » est basée sur le constat que ce sont les images qui nous construisent en nous instruisant. C'est cette science « Eidétique » (par les images, schèmes, Mandalas, Arcanes, paraboles, analogies, métaphores etc…) qui fait pendant à la science « objective » (des objets) et de leur mesure Stricte basée sur les chiffres soit Mathématique, la Science des AVOIRS.

C'est pourquoi j'ai appelé cette science de l'Être : MÉTAMATIQUE, soit « Méthode Supérieure » comme la « Méta-physica » se situait au-dessus des « Sciences de la nature » mettant « Dieu » au sommet de la création. Mais la Métaphysique n'a pas de Méthode ordonnée et cohérente indiscutable. La MÉTAMATIQUE, si. On ne peut donc les confondre !

Ce dépôt a donc pour objet de situer en quelque sorte le terme de MÉTAMATIQUE et le court exposé de son origine et de ses fondements aux infinies possibilités pour l'ÊTRE (humain) car c'est un nouvel humanisme.

Vous pouvez consulter mon ouvrage intitulé : « Abrégé de Métamatique » pour voir les fondements, développements, possibilités et portée universelle de cette œuvre qu'est la MÉTAMATIQUE.

 

William ARNAUD dit SWAMY

Au Val – Janvier 2014